Rentrée en MMI : Mac ou PC ?

Une question qui me revient assez souvent sur Twitter durant cette période de rentrée de la part de futurs MMI : leur nouveau joujou qui les accompagnera quotidiennement en amphi pour travailler sera un Mac ou PC ?

La rentrée dans les études supérieures ou une nouvelle formation en général est souvent l’occasion de mettre à jour son matériel informatique. Encore plus lorsque l’on rentre dans une formation où l’ordinateur est au coeur d’une grande partie des matières dispensées. Arrivé à ce niveau de réflexion, il vous est peut-être venu à l’esprit d’hésiter entre 2 mondes : celui du Mac ou du PC. Bon, si vous êtes sur Linux, je peux rien pour vous. Honnêtement, je ne vous dénigre pas du tout, les distributions Linux ont beaucoup d’avantages pour pleins de choses mais ce n’est pas le sujet que je souhaite traiter dans cet article, qui plus est que mes connaissances dans ce domaine sont trop limitées pour vous donner ne serait-ce qu’un début d’opinion personnel.

Bref, revenons à nos moutons

Je vais d’abord essayer de vous présenter de la manière la plus égale possible les deux possibilités qui s’offrent à vous. Une chose importante : sachez-bien que dans cet article, mes arguments sont valables uniquement pour l’achat d’un ordinateur portable. Je pars dans le principe que vous n’emmènerez pas votre unité centrale ou votre iMac 27″ (quoique ?) en cours…

Les avantages du PC

Aujourd’hui, choisir un PC, c’est avoir le choix : il existe autant de marques, de modèles, de config’ et de styles que d’utilisateurs ! Bon j’exagère un peu, mais vous trouverez forcément le PC qui conviendra à votre usage (et à votre budget !). Et oui, contrairement à un Mac, vous pourrez mettre 300€ ou 2000€ dans une configuration qui conviendra exactement à vos besoins.

Comme je le disais, vous avez devant vous un large éventail de marques connues et reconnues : HP, Asus, Dell, Acer, Sony… et j’en passe. Bon je fais pas un comparatif de marque PC, chacune à ses avantages et ses inconvénients, et chacune propose des modèles avec aussi leurs points forts et points faibles.

rog
Un ordinateur de la collection Republic of Gamer d’Asus.

En achetant un PC, vous bénéficiez théoriquement du système d’exploitation (OS) le plus utilisé au monde que vous connaissez forcément : Windows. Windows 10, la dernière version en date a, malgré ce que l’on peut dire, beaucoup d’avantages. L’expérience utilisateur a nettement été améliorée en comparaison des catastrophiques Windows 8/8.1.

Part de marchés des systèmes d'exploitation sur ordinateur (2014-2016).
Parts de marché des systèmes d’exploitation sur ordinateur (2014-2016).

La plateforme Windows va aussi (et là je pense m’adresser à beaucoup d’entre vous) vous permettre de faire tourner la plupart des logiciels sans soucis. Quand je parle logiciel, je parle évidemment jeux vidéos. Il est clair que l’achat d’un Mac pour un hardcore gamer est une hérésie totale. Bref, si votre config’ derrière suit (autant au niveau du processeur, de la mémoire, de la carte graphique ou de l’espace disque) Windows sera capable de faire tourner l’intégralité des jeux qui sont destinés en majorité pour Windows et non macOS.

Pour le boulot (là c’est pour les MMI) c’est la même aucun soucis : la suite Adobe est compatible, les programmeurs pourront utiliser Notepad++ ou Sublime Text sans soucis. (Bon, vous verrez que cet argument pro-Windows n’en est pas tellement un car on s’en sort de la même manière du côté d’Apple mais bon !)

Et enfin, le prix. Oui, c’est le sujet qui fâche. Comme je le disais plus haut, étant donné le nombre de PC en vente sur le marché vous pourrez trouver la machine qui correspond à votre utilisation. Qui plus est, comme beaucoup de Mac haters le disent et il faut l’avouer, ils n’ont pas si tort : “pour le même prix qu’un Mac, t’as une config’ deux fois mieux !”. Et on aura beau dire ce que l’on veut, oui, à 1500€, il y a plus puissant que le Mac vendu à ce prix.

Néanmoins, je vais maintenant vous donner des arguments en faveur du Mac et vous allez comprendre pourquoi malgré des prix exorbitants de plus en plus d’étudiants croquent la pomme (cf. la photo de couverture) !

Les avantages du Mac

Ahhh les Mac ! C’est beau, c’est fin, et la pomme s’allume quand on ouvre l’ordinateur ! Il faut le savoir, quand on achète un Mac, on la paye cette pomme. On paye une marque qui conçoit ses ordinateurs et l’OS qui va tourner dedans. Ça peut paraitre anecdotique dit comme ça, mais un système et un ordinateur conçus par la même société, ça a pleins d’avantages. Idem pour les iPhones, les iPad et tous les produits du géant californien.

Macbook Pro sous OS X El Capitan.
Macbook Pro sous OS X El Capitan.

Windows, contrairement à macOS (le nouveau nom d’OS X), est conçu par Microsoft pour un grand nombre de machines avec chacune des configurations uniques. Il y a donc autant de configurations que de problèmes possibles. Le système sans bug n’existe pas mais il faut avouer qu’on sent très rapidement que macOS est pensé pour tourner sur la machine où il tourne. L’expérience utilisateur est parfaite, fluide et efficace, on gagne beaucoup en productivité très rapidement au bout de quelques jours déjà. En retenant et en utilisant quelques raccourcis claviers, on maîtrise en quelques semaines le système et on gagne un temps fou dans ses projets.

Il faut l’avouer les machines d’Apple sont quand même esthétiquement plus agréables à regarder ! Fines, taillées dans de belles coques en aluminium, il y a une certaine qualité (encore heureux vu le prix, mais au moins on n’est pas déçu quand on utilise son Macbook) qu’on retrouve sur pas beaucoup de PC. Je ne m’éternise pas sur ce point très subjectif, certains détestent ce style et préfèrent un gros PC de 3 centimètres d’épaisseurs avec clavier rétro-éclairé en rouge ! Deux styles différents !

Ce qu’on ne peut cependant pas nier par ce design c’est la portabilité des ordinateurs. Que vous tapiez dans un Macbook, Macbook Air ou même Macbook Pro, vous aurez toujours un ordinateur relativement léger et compact à transporter tous les jours, c’est le but aussi non ? Et lié à cette portabilité, il y a l’autonomie légendaire des Mac qui là dessus surpasse de haut tous les PC ! Vous pourrez sans problème utiliser un Mac pendant plus de 7 ou 8h alors que la grande majorité peineront à atteindre la moitié. Même si beaucoup de marques font des progrès sur ce point, le Mac a une réelle longueur d’avance !

Autonomie des derniers Macbook Air
Autonomie des derniers Macbook Air.

Aussi, en achetant un Mac, vous achetez un ordinateur qui sera prêt à vous suivre pendant de longues années et qui aura toujours une bonne valeur à la revente. Par “de bonnes années” je veux dire que l’ordinateur est toujours utilisable et réactif 4, 5 ou 6 après sans soucis ! Bon tout dépend votre utilisation de l’ordinateur !

Pour ce qui est des logiciels, le Mac dispose d’un Mac Appstore bien garni et la grande majorité des logiciels de grands éditeurs ont leur version Mac. Aucun problème pour l’ensemble de la suite Adobe ou Sublime Text (pas de Notepad++). Même si un logiciel venait à manquer, il y a toujours une alternative de présente. Et même si cette alternative venait à ne pas exister, il y a toujours moyen d’installer Windows sur un Mac, oui oui !

Il s’agit certes d’un achat plus important financièrement parlant mais qui a aussi des avantages si on sait les voir.

Le moment du choix

Il est maintenant temps de choisir ! Dites-vous bien que l’un est pas mieux que l’autre. Ces 2 “mondes” ont chacun leurs avantages et chacun leurs inconvénients. Pensez juste à ne pas négliger les points suivants que vous choisissiez un Mac ou un PC :

  • Prenez une machine répondant à vos besoins présents et futurs ! C’est important, vous allez voir qu’après quelques mois en MMI on a souvent envie de pousser un peu plus que ce que l’on voit en cours et souvent ça demande d’avoir l’ordi qui suit derrière ! Alors pas besoin d’une bête de course à 32Go de RAM mais ne prenez pas le premier ordinateur à 200€ que vous trouverez sinon n’espérez même pas utiliser un des logiciels de la suite Adobe convenablement dans quelques semaines…
  • Faites en sorte de respecter une certaine logique : si vous possédez un iPhone et/ou un iPad, il peut sembler logique d’investir dans un Mac qui viendra compléter l’écosystème existant ! Idem pour un PC avec un Windows Phone. Les constructeurs mettent en place tout pleins de fonctionnalités bien sympathiques lorsque vous possédez plusieurs appareils provenant du même endroit. Bon ce point n’est pas forcément à appliquer pour tout le monde. On survit très bien avec un Android et un Mac, il existe toujours des outils pour les faire cohabiter sans soucis.
  • Pour la taille de l’écran, privilégiez du 13″ voir du 15″, ni plus ni moins. Il faut un juste milieu entre confort d’utilisation et portabilité. Selon moi, la meilleure solution étant de compléter son achat par un écran externe de 24″ ou 27″ par exemple lorsque un travail graphique sur Illustrator ou un montage sur Premiere Pro s’impose.
05
Les protagonistes de la campagne publicitaire “Get a Mac” (2006-2010).

Pour résumer…

Si vous avez tout lu jusqu’au là c’est bien (et je vous en remercie !). Pour résumer, si vous êtes un joueur sur PC ne prenez pas un Mac, c’est l’argument rédhibitoire ! Si, comme moi, jouer sur un PC n’est pas une priorité et que vous êtes peut-être plus sensible au design et à la portabilité (mais aussi tout ce que je vous ai parlé plus haut sur les avantages de macOS), l’idée du Mac peut se justifier.

Mac ou PC ?
Mac ou PC ?

J’ai essayé d’être le plus objectif possible. Je ne prétends en aucun cas détenir la réponse ultime mais si cet article a pu vous éclairer au moins un  petit peu, tant mieux. ✌️

Si vous avez encore une ou des questions (prix, modèles, achat, logiciels, habitudes, avis…) je me ferai un plaisir d’y répondre : laissez un commentaire par exemple ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *